Un métier nommé désir

Quand tissage industriel rime avec liberté

« Mon travail pour l’association me donne la liberté de faire différentes choses. Je suis fier de contribuer à la confection de vêtements que d’autres vont porter. »

Venderley Camillo Dos Santos est le Président de l’association artisanale « Galante Arte-Decor », un petit atelier de tissage perdu dans la campagne brésilienne. Tisser est pour lui une passion pour laquelle il est prêt à quelques sacrifices…

Galante est un des districts de Campina Grande, une des plus grandes villes de la région du Nordeste, connue pour ses fêtes Juninas, son train du Forro ou encore ses mariages collectifs.

DCIM100GOPRO

C’est là que Vanderley exerce un métier qu’il n’échangerait probablement pour rien au monde : tisserand.

L’activité à elle seule ne lui permet pas de vivre, mais il aime ce métier. A tel point qu’il ne prend pas toujours les mesures de sécurité élémentaires qu’il connait pourtant très bien…

Nouvelle image (2)

« Je devrais porter un masque pour protéger mes poumons des poussières de coton. Mais je ne tisse que du coton biologique et les teintures utilisées sont écologiques, alors la poussière ne me dérange pas ».

Le bruit non plus manifestement. Malgré les cliquetis incessants des machines, Venderley ne porte pas systématiquement son casque…

Trame de fils de coton blanc et naturellement coloré (Photo de Charlotte Joly)

Trame de fils de coton blanc et naturellement coloré biologique : la majeure partie des articles produits dans cet atelier sont tissés avec du coton naturellement coloré, exempt de teinture, et le reste est teinté écologiquement. (Photo de Charlotte Joly)

L’association comptait 8 personnes lorsque j’ai visité l’atelier et passe à 16 en période haute. Elle en a compté jusqu’à 54 dans sa période faste.

Quand Francisca (une styliste locale à découvrir ici) passe une commande, en fonction de la quantité à produire, Venderley engage d’autres personnes.

Quand Francisca (une styliste locale) passe une commande, Venderley engage d’autres personnes en fonction de la quantité à produire.

Des femmes travaillent également en extra chez elles pour la finition de hamacs tissés à l’atelier sur de vieilles machines made in Brasil.

L'association propose 11 produits textiles 100% coton, du simple tissu à la confection d’articles pour la maison, plus des commandes spéciales en fonction des demandes.

L’association propose 11 produits textiles 100% coton, du simple tissu à la confection d’articles pour la maison, plus des commandes spéciales en fonction des demandes. (Photo de Charlotte Joly)

Cet atelier se trouve seulement à 42 km des champs de coton dont provient le fil tissé. Un précieux atelier pour un circuit des plus courts et un exploit pour toute la filière textile tandis qu’une fibre de coton brésilienne peut aussi bien se retrouver en Chine, au Viet Nam ou encore en Indonésie pour être tissée…

Pour la suite, il y a encore des rêves…

Un second étage était prévu dès la construction de l’atelier mais n’a pas encore été réalisé faute de moyens.

Un second étage était prévu dès la construction de l’atelier mais n’a pas encore été réalisé faute de moyens.

Malgré les difficultés et les incertitudes d’une activité irrégulière, Venderley tient le cap et espère pouvoir bientôt investir dans l’agrandissement des lieux.

Nouvelle image (3)

Venderley Camillo Dos Santos. (Photo de Charlotte Joly)

« J’aimerais trouver un associé pour investir dans l’atelier. Je pourrais répondre à plus de commande et gagner plus d’argent. Mais il est difficile de trouver des personnes qui acceptent de travailler et vivre comme moi, au gré des commandes. »

Merci à…

Francisca, pour m’avoir présenté cet atelier de tissage si loin de l’image que je me faisais des usines textiles en général,

Rubens, pour sa patience et son écoute d’interprète improvisé le temps d’une rencontre et d’un voyage,

Charlotte, pour les images et la route partagée…

Publicités

3 réflexions sur “Un métier nommé désir

  1. Merci, c’est encore une article magnifique pour nous. Nous serons à Première Vision à Paris la semaine prochaine. Est-ce que vous irez au salon?

    Cordialement

    Sabine EURL TENTATION BIO 25 boulevard Gillet 13012 Marseille Tel: +33 484 262 337 Cel: +33 625 040 627 Skype: tentationbio http://www.tentationbio.com

    >

  2. Pingback: Travailler pour soi dans l’intérêt de tous | textileautourdumonde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s