Ronde des métiers de la mode pour le droit à une identité

Dans la prison de Bouaflé, des enfants naissent et grandissent sans identité.

Le 10 juin 2017, à l’occasion de la journée de l’enfant africain initiée par l’Unicef, Moïse Glazai, soutenu par des professionnels et particuliers français et ivoiriens de la filière du textile et de l’habillement, contribuera à leur inscription à l’État Civil de Côte d’Ivoire.


IMG_0017

Le 10 juin 2017, à l’occasion de la journée de l’enfant africain, Moïse Glazai, assistant du centre social de Bouaflé annoncera aux bénéficiaires leur inscription à l’État Civil de Côte d’Ivoire. Au cours de la journée, les enfants recevront également plusieurs dons en nature ainsi que des soins contre la propagation du VIH.

Lire la suite

Publicités