Ronde des métiers de la mode pour le droit à une identité

Dans la prison de Bouaflé, des enfants naissent et grandissent sans identité.

Le 10 juin 2017, à l’occasion de la journée de l’enfant africain initiée par l’Unicef, Moïse Glazai, soutenu par des professionnels et particuliers français et ivoiriens de la filière du textile et de l’habillement, contribuera à leur inscription à l’État Civil de Côte d’Ivoire.


IMG_0017

Le 10 juin 2017, à l’occasion de la journée de l’enfant africain, Moïse Glazai, assistant du centre social de Bouaflé annoncera aux bénéficiaires leur inscription à l’État Civil de Côte d’Ivoire. Au cours de la journée, les enfants recevront également plusieurs dons en nature ainsi que des soins contre la propagation du VIH.

C’est en rencontrant des partenaires potentiels pour la création d’une filière de coton bio-équitable entre la France et la Côte d’Ivoire que j’ai fait la connaissance de Moïse Glazai, assistant social à Bouaflé. Les financements publics suffisent à peine à payer le salaire des fonctionnaires et pour mener à bien son travail Moïse multiplie les sources de financement.

Il y a encore trois semaines, je cherchais un moyen d’associer  le travail de Moïse à celui du Collectif des CANDIDEs (Cultures pour une Africanité Novatrice, Développées et Interdépendantes, Durables et Équitables) quand l’idée est enfin devenue claire… Son action social est devenue le fil rouge rouge de la première action textile collective de CANDIDEs.

La loterie du Collectif des CANDIDEs réuni cotonculteurs, industriels, créateurs de mode et particuliers : chaque acteur de la mode peut contribuer à son niveau à la loterie dont la vente des tickets financera une partie des frais d’inscription pris en charge pour la journée du 10 juin.

Il est encore temps de rejoindre la loterie des CANDIDEs de la mode.

Participation ouverte sur Leetchi, ou pour la Côte d’Ivoire via Orange Money vers le numéro de Moïse Glazai, au (+225) 48.77.94.51, en précisant nom, prénom et adresse mail.

Contributions des premiers CANDIDEs de la mode :

  • Bouquets de coton semé sans produits chimiques dans la cour du collège moderne de Bouaflé (MM. Boris Kouakou, gérant de la Société Coopérative Zone Savane Bouaflé et Porné Kouakou, Directeur du Collège),
  • Tissu industriel FTG (M. Maxime Zounon, Directeur Général de FTG SA, Filature Tissage Gonfreville),
  • Vêtements et accessoires de mode locaux/bio/équitables (Créateurs de mode)
  • Cartes illustrées (Artistes partenaires)…
  • Dons des particuliers, 16 inscrits déjà  qui financent la prise en charge de 7 enfants

Tirage des lots le 19 novembre 2017, pendant la journée de la conscience noire à Capbreton (journée de commémoration de la résistance des noirs à l’esclavage). Liste des noms des enfants inscrits à l’État Civil présentée le jour même par les artistes et créateurs de mode partenaires.

Contact : Sarah Brunebarbe, membre fondatrice du Collectif des CANDIDEs, 06.31.54.74.68, sarahbrunebarbe@gmail.com

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s